Recherche


Vous êtes ici : Accueil > peinture

peinture

Tamara de Lempicka, de Patrick Bade

  • Tamara de Lempicka
  • Auteur : Patrick Bade
  • Editeur : Paris : Parkstone
  • Publié : 2006
  • Type de document : Livres
  • Cote : 750B LEM
Savoir plus et réserver
 
Icône incontestée de l'Art Déco et du Tout-Paris, à l'apogée de sa carrière d'artiste et de peintre pendant l'entre-deux-guerres, Tamara de Lempicka (1898-1980) est une aristocrate d'origine russo-polonaise. A l'instar des stars hollywoodiennes qu'elle admire (Greta Garbo, Louise Brooks, Marlène Dietrich), sa vie est romanesque et mouvementée. Elle voyage beaucoup dans sa jeunesse, notamment en Italie, avant de fuir la Russie bolchevique, au lendemain de la révolution d'octobre 1917. Elle s'installe à Paris et décide de se faire un nom dans la peinture, pour laquelle elle a un don manifeste. Elle sait d'ailleurs parfaitement se mettre en scène et comprend rapidement l'importance de la communication et de l'image pour réussir, façonnant ainsi son personnage de femme libérée. Charismatique, tout comme « la garçonne » des années folles, elle fut mariée deux fois, mais connue de nombreuses liaisons adultères et saphiques assumées. Au début de la Seconde Guerre mondiale, elle émigra aux Etats-Unis, avant de prendre une retraite paisible au Mexique, à la toute fin de sa vie.

Que ce soit dans ses nus (sensuels et sublimes - La Belle Rafaëla, 1927), ses portraits (Portrait d'Arlette Boucard, 1928) ou encore ses natures mortes, il est évident qu'elle connaît et se nourrit des avant-gardes de son temps (futurisme, cubisme, surréalisme...), tout en s'en détachant pour élaborer un style unique, très personnel et immédiatement reconnaissable.
Ses toiles sont un mélange subtil de classicisme et d'éloge de la modernité, du mouvement, de la vitesse (L'Echarpe bleue, 1930). Elle puise dans la symbolique de l'automobile (Autoportrait ou Tamara dans la Bugatti verte, 1925) ou bien des gratte-ciel new-yorkais (Nu aux buildings, 1930).
Quant à la composition, l'éclairage des corps et des visages, les influences de la mode (Jeune femme à la colonne carrée, 1931), de la photographie de stars (La Tunique rose, 1927), voire de l'art de l'affiche publicitaire y sont prégnantes ; la "matérialité" des formes et des couleurs donnant un impact puissant et une attirance immédiate à ses images.

>>> Une exposition lui est consacrée du 18 avril au 8 septembre 2013 à la Pinacothèque de Paris.

Lorie - section adulte

L'envers des autres, un roman de Kaouther Adimi

  • L'envers des autres : roman
  • Auteur : Kaouther Adimi
  • Editeur : Arles (Bouches-du-Rhône) : Actes sud
  • Publié : 2011
  • Type de document : Livres (Imprimé)
  • Cote : ADI
Savoir plus et réserver
 

Radioscopie des souffrances et des espérances de la société contemporaine à travers le quotidien silencieux d'Adel et de sa soeur Yasmine, vivant avec leur mère et leur soeur aînée au milieu des habitants d'un quartier d'Alger au début du XXIe siècle.

Biographie de l'auteur
Née en 1986 à Alger, Kaouther Adimi a fait ses études en Algérie avant de venir à Paris, où elle vit depuis deux ans. Ses nouvelles ont été distinguées par le prix du jeune écrivain francophone de Muret (2006 et 2008) et par le prix du Festival inter-national de la littérature et du livre de jeunesse d'Alger (2008). L'envers des autres est son premier roman.

Un vrai coup de cœur pour le premier roman de cette jeune auteure algérienne. Un instantané polyphonique des désillusions et des espoirs de ces personnages englués dans leurs quotidiens.

C’est sombre, lucide, poétique. A découvrir !

Christelle Merlin - Section adulte

Le mystère Picasso

  • Le Mystère Picasso
  • Auteur : réalisé par Henri-Georges Clouzot
  • Editeur : France : Inès Clouzot prod. : Télédis : Administration Picasso ; France : Arte Editions : Réunion des musées nationaux
  • Publié : 1955
  • Type de document : Vidéos  (Dvd)
  • Cote : 750B-PIC
Savoir plus et réserver
 

Le mystère Picasso est un film essentiel pour qui s'intéresse à l'art du XXe siècle. Primé à Cannes en 1956, il retrace la rencontre exceptionnelle entre le peintre et le cinéaste. Grâce à un procédé ingénieux de verre transparent et d'encre spéciale. Picasso compose plusieurs oeuvres sous nos yeux, au gré de son inspiration.

Une expérience passionnante qui fait de la peinture un spectacle et donne à découvrir des oeuvres inédites car spécialement conçues pour l'occasion. C'est avec beaucoup de curiosité que l'on assiste après de multiples transformations et métamorphoses à la composition finale. Un instant magique.

Karine Pécavet, section adulte

Syndiquer le contenu

Aller vers :