Recherche


Vous êtes ici : Accueil > funk

funk

Captain Rugged, de Keziah Jones

  • Captain Rugged
  • Auteur : Keziah Jones
  • Editeur : S. l. : Because Music
  • Publié : 2013
  • Type de document : Documents sonores Adultes
  • Cote : 781.41-JON-4
Savoir plus et réserver
 

Cinq ans après "Nigerian wood" et dix ans après "Black orpheus", le musicien nigérien revient sous les traits d'un super héros nous conter l'Afrique d'aujourd'hui et musicalement nous offre un album très varié, où alternent brûlots afro beat et ballades millésimées.

Keziah Jones, inventeur du blufunk (mélange de soul, funk et blues) nous revient après 5 ans de silence... et on se laisse joyeusement emporter par les sonorités nigérianes, le son funky et parfois électro de ce nouvel album. A consommer sans modération !

Emma - section adulte

Tags :

King Suckerman, de George P. Pelecanos

  • King Suckerman
  • Auteur : George P. Pelecanos
  • Editeur : Paris : Ed. de l'Olivier
  • Publié : 1999
  • Type de document : Livres
  • Cote : PEL
Savoir plus et réserver
 

Ca commence par un règlement de comptes au cours duquel un jeune Blanc expédie ad patres un patron peu scrupuleux. Avec un Noir, tueur à gages délicat mais sans état d’âme, il va former un couple de desperados imprévisibles et prêts à tout. Les deux héros ont en commun la susceptibilité à fleur de peau et le pessimisme tranquille de ceux qui se savent perdants de naissance. Dès le début de ce roman noir, violent et syncopé, on sait donc que ça finira mal (c’est la loi du genre).

L’équipée sauvage plonge le lecteur dans l’atmosphère des quartiers chauds des villes nord-américaines des années 1970 et l’univers des « classes dangereuses », dont les plus infâmes représentants conservent toutefois une humanité qui fait défaut aux figures rassurantes de l’Amérique qui gagne. A travers l’évocation du ghetto, c’est la culture populaire afro-américaine qui est mise à l’honneur et passionnément explorée. La musique avant tout, la soul et le funk de James Brown, Curtis Mayfield ou Sly Stone, celle qui imprègne à l’époque les films de la Blaxploitation, dont l’auteur – un amateur, sans aucun doute – a su merveilleusement recréer l’ambiance.

Bruno, section adulte

Syndiquer le contenu

Aller vers :